Un mystère autour de la cigarette électronique, peut-être de nouvelles maladies chez les vapoteurs qui utilisent de l’huile contenant du cannabis ?

Au Etats-Unis les vapoteurs sont sur leur garde, en effet le décès d’une personne adepte de la cigarette électronique et plusieurs cas (environs 200) souffriraient de symptômes similaires. Les autorités américaines cherchent à identifier la cause exacte de cette mystérieuse maladie pulmonaire. Toutefois il paraîtrait que certains d’entre eux utiliseraient leur cigarette électronique pour fumer du cannabis. L’huile utilisée empêcherait les échanges avec l’oxygène, c’est ce qui expliquerait ces insuffisances respiratoires. Pour comparer, fumer avec une cigarette électronique oblige à inhaler des vapeurs par un chauffage à très haute température d’un liquide qui pour certains contient de la nicotine et pour d’autres des huiles non conventionnel. En utilisant ces liquide huileux, des gouttelettes pourraient être inhalées et finir dans les poumons. Une confusion sur l’usage des cigarettes électroniques se développe chez les jeunes et cet utilisation détourné serait dangereuse.

Pour Jean-Michel Delille, psychiatre et président de la Fédération d’addictologie, “l’usage de substance frelatée, notamment des dérivés d’huile de cannabis”, offre la seule explication valable pour comprendre “cette évolution catastrophique, avec une insuffisance respiratoire majeure” de l’état de santé de ces patients. De son point de vue, ça ne remet pas en cause le principe du vapotage et ses bénéfices, en revanche, ça rappelle que l’on ne doit pas vapoter n’importe quoi, et en particulier des substances non-contrôlées.

L’OMS fin juillet, insistait dans un rapport du caractère incontestablement nocif de la cigarette électronique, appelant à une régulation des usages.